Mastérisation- formation initiale des enseignants

La mastérisation de la Formation Initiale des Enseignants (FIE) n’est pas envisageable sans revalorisation barémique.
A la CSC-Enseignement, il paraît essentiel que :
• l’allongement des études conduise à une amélioration des barèmes (ce qui n’est pas prévu par exemple pour les infirmiers- infirmières qui viennent de connaitre un prolongement des études) ;
• les personnels en place puissent disposer de facilités pour acquérir le nouveau niveau de formation notamment par la reconnaissance de l’expérience acquise et prétendre ainsi au nouveau barème ;
• les maîtres de stages soient revalorisés.
A l’heure actuelle, nous ne disposons pas d'un texte décrétal relatif aux barèmes et n'avons donc aucune certitude que le barème 401 sera proposé à l'issue de la réforme l’heure actuelle, mais nous veillerons à ce que la réforme de la FIE contribue à une revalorisation de la fonctions pour les actuels et futurs enseignants.
Nous restons convaincus qu’une réforme de la FIE réfléchie pourra contribuer à l’amélioration de notre enseignement, aider les enseignants à faire face aux évolutions du métier (TIC, hétérogénéité, violences scolaires, …) et aux exigences qu’elles imposent.

 Le nouveau VADE-MECUM est sorti de presse !

Tous nos délégués et mandataires peuvent le retirer dans leur secrétariat régional.