CSC-Enseignement Grilles horaires

Miniature Comunique

600 enseignants place Surlet de Chokier pour dire non à l’augmentation de leur charge de travail !

Ce lundi 4 juin, 600 militants se sont réunis en front commun devant le cabinet de la Ministre Marie-Martine Schyns.
Après avoir exposé aux délégués les résultats des consultations régionales, une délégation syndicale a été reçue par Madame la Ministre. Le rejet massif de l’avant-projet de décret sur les composantes du travail des enseignants lui a été communiqué. En effet, le texte proposé conduisait immanquablement à une augmentation de la charge de travail, malgré l’avis du banc syndical au cours de plusieurs réunions préalables.
La Ministre a accepté de revoir sa copie en prenant en compte nos différentes remarques. Elle s’engage à rédiger un nouvel avant-projet qui sera soumis, dans le courant du mois de juin, à la concertation des organisations syndicales et des pouvoirs organisateurs.
Cette nouvelle version sera déposée en première lecture au Gouvernement et sera ensuite négociée avec les organisations syndicales début septembre. Le texte revu sera proposé à nos affiliés dès la rentrée. Si les avancées nous paraissent insuffisantes, nous reprendrons nos actions ! Aujourd’hui, nous avons montré notre capacité de mobilisation et dès la rentrée, nous pourrions nous mobiliser en plus grand nombre, s’il le fallait.
Nous veillerons à ce qu’en aucun cas le texte revu n’augmente la charge de travail des enseignants !